top of page

Mariage green, 8 conseils pour un mariage plus écologique !

Dernière mise à jour : 9 avr.

Environ 10 tonnes CO2, c'est le bilan carbone moyen d'un mariage d'une centaine d'invités en France. On passe vite à 15 tonnes en ajoutant une lune de miel dans un pays lointain. Mais pas de panique, il est possible de réduire ce bilan d'au moins de moitié en appliquant quelques conseils simples et en concentrant ses efforts sur les points les plus impactants.


8 conseils pour un mariage éco-responsable


1. Optimiser au mieux les transports


Cela va peut-être vous surprendre mais le poste le plus émetteur en carbone d'un mariage d'une centaine d'invités est... le transport des invités jusqu'au lieu où se déroulera l'événement. Effectués majoritairement en voiture ou en avion, ces trajets peuvent représenter jusqu'à 80% du bilan carbone d'un mariage !


S'il n'y avait qu'une unique chose à faire pour rendre son mariage plus écoresponsable, ce serait donc d'optimiser au mieux les déplacements.


Voici quatre leviers à appliquer :

  • Choisir le lieu de réception en fonction du lieu de résidence de la majorité de vos convives et non en fonction du vôtre.

  • Prévoir des hébergements sur place ou à proximité et essayer de limiter la distance entre le lieu de la cérémonie et le lieu de réception.

  • Inciter vos proches à venir en train et/ou à covoiturer.

  • Réduire votre liste d'invités.




2. Partir en lune de miel moins loin


Si les transports sont les principaux responsables des émissions carbone d'un mariage, le choix du pays où vous passerez votre voyage de noces est très important lui aussi ! Voici quelques idées :

  • Partir moins loin : re-découvrir la France ou partir en Europe (plutôt qu'en Australie ou en Nouvelle Zélande).

  • Privilégier dès que possible les déplacements doux : train, vélo, marche.




3. Choisir des fleurs locales et de saison


Vous serez peut-être surpris d'apprendre que lors d'un mariage les fleurs (qu'elles soient fraîches ou séchées) peuvent avoir un impact plus important sur l'environnement que les repas !


Produites à grand renfort de produits chimiques, sous serres chauffées, et transportées le plus souvent en avion pour rester fraîches, la majorité des fleurs coupées vendues en France ne sont pas du tout écologiques.


Par exemple, un bouquet de 25 roses cultivées hors saison à l'étranger équivaudrait à un aller simple Paris Londres !


Je ne peux donc que vous recommander de choisir des fleurs locales et de saison. Si vous vous mariez en France, n'hésitez pas à faire une recherche sur l'annuaire du Collectif de la fleur française pour trouver des fleuristes engagés près de chez vous.




4. Porter une attention particulière au.x menu.s


Juste après les fleurs arrivent les repas, voici quelques pistes pour réduire l'impact :

  • Calculer au mieux les quantités pour éviter le gaspillage, prévoir un plan B pour les restes éventuels (à qui les donner, comment les transporter...).

  • Végétaliser les assiettes en réduisant dès que possible les produits issus d'animaux.

  • Penser local et de saison (en évitant au maximum les transports en avion).

  • Privilégier si possible la nourriture bio.

  • Faire la chasse aux plastiques à usage unique (principalement aux emballages).




5. Penser seconde main, recyclage et location


Que ce soit pour les tenues ou pour la déco il y a de nombreuses alternatives à l'achat neuf.

  • Pour la décoration : fouiller les greniers de vos proches, acheter d'occasion ou louer les éléments qui ne serviront qu'une seule fois (vaisselle, arche de cérémonie...).

  • Pour les tenues : penser aux dépôts-vente de robe de mariées ou à la location avant d'envisager l'achat neuf (ou faire appel à une créatrice engagée).

  • Pour les alliances : aller vers de l'or recyclé (issus d'ancien bijoux) plutôt que vers de l'or neuf (ou opter pour de l'or labellisé Fairmined s'il est neuf).

  • Pour la papeterie, privilégier les faire-part de mariage en papier recyclé ou des faire-part de mariage en papier ensemencé français.




6. Faire appel à des prestataires éco-sensibles


Pensez aussi à vous rapprocher de professionnels partageant vos valeurs écoresponsables, lieux de réception, photographes... tous ont un rôle à jouer.


Par exemple, il sera beaucoup plus facile de discuter alternatives végétarienne, production en circuit court et zéro déchet avec un traiteur intéressé par ces sujets que par un traiteur fan de foie gras (c'est du vécu).


Vous trouverez par exemple ces prestataires grâce aux associations :

- Margoo : réseau de prestataires de mariage écoresponsable en France

- Le Noyau : blog et carnet d'adresse de prestataires de mariage éco-sensibles à Bordeaux




7. Aller à l'essentiel : consommer moins mais mieux


Si l'on devait résumer le mariage éco-responsable en une expression ce serait de mon point de vue la "sobriété choisie".


L'idée est de se questionner sur ses besoins et envies réels, pour aller à l'essentiel en cette journée si particulière.


J'aime personnellement utiliser la méthode B.I.S.O.U avant d'effectuer un achat.




8. Se faire aider dans l'organisation de son mariage green


Organiser un mariage c'est énergivore, chronophage et on peut vite se laisser dépasser par l'ampleur de l'organisation.


N'hésitez pas à demander de l'aide : à vos proches, à vos témoins... ou engagez un.e wedding planner éco-sensible si votre budget le permet.



Conclusion :


Pour que votre mariage soit plus écologique, portez une attention particulière aux posts les plus émetteurs en CO2 : les transports, les fleurs, la nourriture, les tenues, les bijoux ainsi que la décoration. Rappelez-vous que le mariage 100% écolo n'existe pas, vous allez faire de votre mieux, en fonction de votre situation !



Mariage green, 8 conseils pour un mariage plus écologique !



Si vous souhaitez approfondir le sujet, n'hésitez pas à :


Une question ? Je serais ravie de vous répondre : contact@fairepartgreen.fr




Photographies issues du shooting d'inspiration "Minimaliste boisé"


 

Claire Tranier

 

Créatrice de faire-part de mariage et de papeterie éco-friendly sous la marque Faire-part green. Secrétaire de l'association Margoo, un collectif de prestataires de mariage éco-responsables. Co-auteure du livre "Mariage Green" (paru aux éditions Larousse en 2021).



Comentarios


bottom of page